PHILIPPE CAUBÈRE / LES LETTRES DE MON MOULIN (3 spectacles)

Philippe Caubère joue 19 des Lettres d’Alphonse Daudet réparties en trois spectacles d’1h40 environ chacun. Chaque spectacle est une entité indépendante et peut être vu par le spectateur dans l’ordre qui lui convient.

Spectacle 1 : La Chèvre de Monsieur Seguin

Installation, La diligence de Beaucaire, Le secret de Maître Cornille, La chèvre de Monsieur Seguin, L’Arlésienne, La légende de l’homme à la cervelle d’or, Le curé de Cucugnan, Le poète Mistral.

Spectacle 2 : Les Trois Messes Basses

La mule du Pape, Les deux auberges, Les trois messes basses, L’élixir du révérend père Gaucher, Nostalgie de casernes

  Spectacle 3 : Les Étoiles

Le Phare des Sanguinaires, L’Agonie de « La Sémillante », Les Vieux, Le portefeuille de Bixiou, En Camargue (Le Départ, La cabane, Le Vaccarès), Les Étoiles.

Attention ! Ceci n’est PAS une lecture… ! Je sais ce qu’est une « lecture jouée » pour avoir souvent sacrifié à l’exercice. Tous mes spectacles bâtis sur des textes qui n’étaient pas de moi : Aragon, Montcouquiol, Benedetto, Suarès ou Pagnol, sont tous passés par cette étape. Et puis Alain Cuny avec Claudel, Fabrice Luchini avec Céline, Jouvet et d’autres, plus près de moi Michel Galabru avec les lettres de Raimu, ont donné à ce genre ses titres de noblesse. Mais je vous le dis franchement, quelque valables que soient ces exceptions, la lecture, jouée ou non, reste pour moi le degré zéro du théâtre. Apprendre le texte m’en paraît être le degré un, le mettre en scène le degré deux, et le jouer, — sauf qu’attention : le BIEN jouer ! — le degré trois. Mais ça… c’est une autre affaire ! Au sujet de laquelle on ne peut, hélas, faire aucune promesse, ni donner de garantie. Juste en émettre l’espoir. Et s’y employer avec le plus de force, de patience et d’acharnement possibles. Ce qui n’a rien à voir, je le précise, avec un choix qui serait moral ou professionnel. Non : c’est un choix artistique. Apprendre le texte, « par cœur » comme on dit, c’est choisir de le pénétrer plutôt que de le survoler, l’explorer plutôt que de se contenter de le visiter ou de « se laisser traverser » par lui, comme le veut une certaine mode. C’est s’en imprégner enfin, en jouir, en souffrir, bref se l’approprier. Pour avoir une chance, une seule petite, de pouvoir un jour l’incarner comme si on l’avait écrit. Jouer les Lettres de mon moulin comme si c’était moi qui les avais pensées, imaginées. Comme si je m’en étais souvenu. Comme si je les avais vécues.

Je ne vais pas essayer de me lancer dans de grandes théories littéraires ou théâtrales, — encore moins politiques…— pour m’expliquer ou me justifier sur le choix de monter et jouer Alphonse Daudet plutôt que tel auteur ou que telle autre, puisqu’en définitive, la seule chose qui m’ait vraiment motivé, c’est l’envie de m’amuser et d’amuser les autres, petits et grands. Et si possible, de les toucher. À part une autre, plus particulière et personnelle : après l’Adieu à Ferdinand, je savais qu’un vide se ferait sentir et qu’il me faudrait quelque chose de fort pour ne pas y sombrer. Une chose qui me ramène à l’enfance, la mienne comme celle de tout le monde. L’enfance de l’art aussi. Voilà, juste ça : des histoires, des paysages, des personnages, des accents. Et un pays. Le mien : la Provence.

(Philippe Caubère 22 Septembre 2020)

Les étoiles : On va se dire : « Encore Daudet ? ». Oui : encore. J’ajouterais bien : « jamais assez », mais ce ne serait pas vrai puisque c’est là sans doute que s’arrêtera ma collaboration (si j’ose dire) avec cet immense écrivain et cette oeuvre unique au monde. On peut tomber amoureux d’un auteur mort et de son oeuvre — qui en est un peu le corps vivant — comme d’une femme. Or l’amour ne compte pas. On n’en a jamais assez. On en veut toujours plus. Même si, à moment donné, il faut savoir se calmer, sans quoi les choses pourraient mal tourner… On sait maintenant, grâce à Rita Mitsouko et à la grande voix de Catherine Ringer, que « les histoires d’amour finissent toujours mal ! » On en restera donc là…

Cet épisode sera composé de Lettres peut-être moins connues, comme les histoires corses ou celle de l’humoriste Bixiou, mais d’autres très connues au contraire comme celles des Vieux ou des Étoiles — qui donne son titre à la soirée. Plus romantique, — l’amour en sera le sujet principal — plus romanesque aussi que les deux précédents, cet épisode nous sortira du fameux « moulin » originel pour un fabuleux voyage, du golfe d’Ajaccio et du détroit de Bonifacio aux rives sauvages des iles Lavezzi, et de « la petite ville » d’Arles et du quai du Pont de Giraud aux contreforts du Luberon ; en passant par Eyguières et… par Paris.

Les grandioses polyphonies corses, les blues âpres de Johnny Cash et de Howlin’Wolf, comme la guitare de Gérard Cousin égrenant avec délicatesse les mesures de Philip Glass nous y accompagneront.

Renseignements

LE PRINCIPE

Trois possibilités pour accueillir les spectacles :

  • – une seule représentation (soirée ou matinée) : spectacle 3 exclusivement
  • – deux représentations sur 2 jours : spectacles 1 et 2 (à programmer dans cet ordre)
  • – trois représentations sur 3 jours : spectacles 1, 2 et 3 (à programmer dans cet ordre)

Les scolaires et un public familial sont appréciés et recommandés en représentation tout public.

Durée de chaque soirée (ou matinée) : 1h40 sans entracte.

Les représentations en matinée (sauf matinée scolaire exceptionnelle) sont à prévoir à partir de 16h30.

Le spectacle peut être itinérant et se programmer dans des lieux différents autour d’une même structure (nous contacter pour valider lieux et planning).

Dans tous les cas,

– le montage se fait en 2 services la veille de la (première) représentation (ou l’avant-veille si le spectacle n’a pas été joué dans les 15 jours précédents)
– des répétitions sont prévues les fin après-midis et soirées qui précèdent chaque représentation.
– sous réserve d’un jour de répétition supplémentaire, le régisseur (1 personne) arrive l’avant-veille de la (première) représentation. L’acteur et son assistante (2 personnes) arrivent la veille (ou l’avant-veille suivant la situation géographique et/ou les besoins de répétitions supplémentaires) de la (première) représentation. L’équipe administrative (1 personne) arrive le jour de la (première) représentation.

 

FICHE TECHNIQUE

Le spectacle se prête à être présenté dans les petites salles, des lieux atypiques et du plein air.

Une fiche technique est disponible sur demande pour les 2 formules d’accueil du spectacle.
La version « spectacles 1 et 2 » est légère.
La version « spectacle 3 » nécessite une salle équipée notamment en lumière.

Une étude technique sera menée dans tous les cas avant tout engagement.

 

TARIF PAR REPRESENTATION / PARIS / PROVINCE

UN SPECTACLE (les étoiles) : 6 000,00 € HT (six mille euros) plus transport et défraiements pour 4 personnes

DEUX SPECTACLES (la chèvre, la mule) : 9 500,00 € HT (neuf mille cinq cent euros) plus transport et défraiements pour 4 personnes

LES TROIS SPECTACLES : 12 000,00 € HT (douze mille euros) plus transport et défraiements pour 4 personnes

Les transports se calculent au départ de

  • La Fare-les-Oliviers (13) pour l’équipe artistique et technique (3 personnes) : 1,5 € par kms
  • Paris (75) pour l’administrateur : train, avion ou voiture

Les défraiements se calculent ou sont pris en charge au départ de

  • La Fare-les-Oliviers (13) pour l’équipe artistique et technique (3 personnes)
  • Paris (75) pour l’administrateur (1 personne)

Agenda de la tournée

Période du 1er Juillet 2022 au 30 juin 2023

2023

Samedi 11 Mars 2023 : LE VIGAN (46) – les Etoiles
Vendredi 17 Mars 2023 : MARIGNANE (13) – les Etoiles
Vendredi 24 Mars 2023 : JONZAC (17) – les Etoiles
Vendredi 31 Mars 2023 : ROGNAC (13) – les Etoiles
Mardi 4 Avril 2023 : LE CHATEAU D’OLERON (17)
Vendredi 7 Avril 2023 : LE CROISIC (44) – les Etoiles
Samedi 15 Avril 2023 : VALRAS PLAGE (34) – les Etoiles
Mardi 2, Jeudi 4, Samedi 6 Mai 2023 : GRASSE (06) – La Chèvre, La Mule, les Etoiles

2022

Période du 1er Mai 2021 au 30 Juin 2022

2022

Jeudi 3, Vendredi 4 Février 2022 : COURBEVOIE (92) spectacles 1 et 2
Vendredi 11, Samedi 12 Février 2022 : SAINT CLOUD (92) spectacles 1 et 2
Jeudi 17, vendredi 18 Février 2022 : VALENCE (26) spectacles 1 et 2
du Mardi 22 au Dimanche 27 Février 2022 : NICE (06) spectacles 1 et 2
Samedi 5, Dimanche 6 Mars 2022 : MIRAMAS (13) spectacles 1 et 2
Samedi 19, Dimanche 20 Mars 2022 : CORNEBARRIEU-BLAGNAC (31) spectacles 1 et 2
Vendredi 25, Samedi 26 Mars 2022 : JONZAC (17) spectacles 1 et 2
Vendredi 1, Samedi 2 Avril 2022 : VIENNE (38)  spectacles 1 et 2
Vendredi 8, samedi 9 Avril 2022 : CHATEAUDUN (28) spectacles 1 et 2
du Mercredi 11 au Samedi 14 Mai 2021 : METZ (57) spectacles 1 et 2
Vendredi 20, Samedi 21 Mai 2022 : VALRAS PLAGE (34) spectacles 1 et 2
Vendredi 27, Samedi 28 Mai 2022 : ROGNAC (13) spectacles 1 et 2

2021

du Mardi 25 au Samedi 28 Mai 2021 : ROCHEFORT (17)
Jeudi 10, Vendredi 11 Juin 2021 : LATTES (34)
du Mardi 6 au Mercredi 28 Juillet 2021 : AVIGNON (84) – Festival Avignon OFF 2021 / Théâtre la Condition des Soies (21 représentations)
Vendredi 6, Samedi 7 Août 2021 : L’ILE AUX MOINES (56)
du Jeudi 11 Novembre 2021 au Samedi 8 Janvier 2022 : PARIS (75) – Théâtre de l’Oeuvre (46 représentations)